Jardins historiques

Version imprimable

Suite à l’enquête participative auprès du réseau HEREIN sur la politique des jardins lancée en 2015, une première réunion de pays intéressés a exprimé le besoin de constituer un réseau des administrations en charge de la politique des jardins en Europe. C’est ainsi qu’est né le réseau «HEREIN au jardin» dont les objectifs sont de:
    1. Contribuer à la constitution d’un réseau de pays volontaires,
    2. Promouvoir l’échange d’informations et de savoir-faire en matière de jardins,
    3. Valoriser les activités nationales et internationales autour des jardins,
    4. Sensibiliser les différents publics au thème des jardins.

Pour ce faire, il vise notamment à fournir des informations sur:
Au niveau international: les acteurs; la législation internationale;
Au niveau national:
les autorités responsables et les autres acteurs; la législation nationale; la documentation disponible; les actions de sensibilisation; les mesures de protections; les formations existantes.

DERNIERES NOUVELLES

Evénement « l’Europe des jardins » (2-3 juin 2018)

Dans le cadre de l'Année européenne du patrimoine en 2018 et inspiré des 14 éditions françaises de « Rendez-vous aux Jardins », un événement commun aura lieu dans différents pays européens, l’Allemagne, la Hongrie, la République tchèque, la Slovaquie, la Slovénie et la France ayant déjà confirmé leur participation.         Plus de précisions

Le Projet Erasmus + "Partage des savoirs et de savoir-faire sur la gestion des jardins historiques" est accepté

Il a pour objectif l’acquisition de nouveaux savoirs et savoir-faire sur la gestion des jardins historiques entre pays européens. Les participants pourront échanger compétences et connaissances, observer et d'acquérir des savoirs, savoir-faire, techniques et pratiques qui n'existent pas ou plus, se former ou de former les partenaires européens, et transmettre aux propriétaires et gestionnaires de jardins historiques des compétences techniques de gestion et d’accueil des publics. La conception d'un thésaurus multilingue des jardins est également prévue. Ce projet est initialement limité à un an et à 4 pays (Belgique, Espagne, France et Hongrie).