Qu’est-ce qu’une vitrectomie ?

coussin convalescence vitrectomie

Une vitrectomie est une chirurgie oculaire qui permet de traiter une affection du vitré ou de la rétine. La vitrectomie consiste à retirer le vitré (une sorte de gelée qui remplit le globe oculaire) et à le remplacer par un autre liquide ou un gaz.

Quand une vitrectomie est-elle nécessaire ?

En général, une vitrectomie est pratiquée en cas d’anomalie de la rétine, telle qu’une cicatrice ou un décollement de la rétine. Une cicatrice peut provoquer une distorsion de la tache jaune, ce qui déforme la vision. Il peut également y avoir un trou dans la tache jaune qui empêche de voir net.

Une vitrectomie est également possible en cas d’opacification du vitré. Cette opacification peut survenir, par exemple, après une hémorragie, comme dans le cas d’un décollement de la membrane vitréenne, ou en cas de diabète sucré. Une vitrectomie peut alors s’avérer utile pour retirer le vitré trouble et permettre à la lumière de revenir dans l’œil sans obstruction.

L’utilisation d’une têtière de massage est fortement recommandée lors de la convalescence après l’opération. Le coussin MassMe, proposé sur massme.fr/coussin-vitrectomie, est un dispositif médical made in France adapté pour la convalescence après une vitrectomie. Appelez le 0623626954 pour obtenir plus de détails sur le dispositif médical.

Comment fonctionne une vitrectomie ?

La vitrectomie consiste à pratiquer trois petites ouvertures dans le blanc de l’œil, juste à côté de la cornée. Le vitré est retiré et remplacé par un liquide spécial, un gaz ou une huile.

Liquide, gaz ou huile

L’anomalie de l’œil détermine le choix entre le liquide, le gaz et l’huile. Après l’opération, le liquide spécial est remplacé par un liquide fabriqué par l’œil lui-même. Le gaz est également remplacé par son propre liquide, mais il reste plus longtemps dans l’œil. L’huile ne disparaît pas d’elle-même, mais doit être retirée lors d’une seconde opération. Cette opération a généralement lieu plusieurs mois après la première intervention.

Bulle de gaz dans l’œil

Tant qu’il y a une bulle de gaz dans l’œil, on ne voit pas grand-chose. Avec le temps, vous remarquerez que vous pouvez voir au-dessus de la bulle de gaz, car celle-ci rétrécit lentement. En cas d’utilisation de gaz, il ne faut pas s’allonger sur le dos pendant les quelques jours qui suivent l’opération, d’où la nécessité d’un coussin MassMe. En effet, la bulle de gaz appuie alors sur le cristallin. Vous devez également éviter les différences de pression tant qu’il y a du gaz dans votre œil. Ne prenez donc pas l’avion, ne faites pas de plongée ou d’escalade.

Vitrectomie pour décollement de la rétine

En cas de décollement de la rétine, il faut parfois opérer seul et d’appliquer une bande de plastique autour de l’œil pour un soutien supplémentaire de la rétine. Néanmoins, une vitrectomie combinée à l’injection de gaz ou d’huile dans l’œil est plus souvent pratiquée. La bande de cerclage n’est pas visible de l’extérieur et n’a pas besoin d’être retirée. Si la vision rétinienne est trop faible en raison d’une cataracte pendant l’opération, le cristallin doit être retiré.

Durée d’une vitrectomie

En fonction de l’anomalie, une vitrectomie dure entre une demi-heure et plusieurs heures. La plupart des opérations sont réalisées sous anesthésie locale. Parfois, une anesthésie est nécessaire. La méthode d’anesthésie sera discutée avec vous lors de la visite précédente chez l’ophtalmologue. L’opération se déroule souvent en chirurgie de jour, mais c’est parfois nécessaire d’être hospitalisé quelques jours.